Afest
Association Francophone des Experts et Scientifiques du Tourisme
Accueil > Actualités > Un plan ORSEC pour nos touristes

Communiqué de Presse de l’AFEST

Un plan ORSEC pour nos touristes

publié le mercredi 30 mars 2016

Pendant des décennies, les touristes victimes d’actes terroristes faisaient partie des dommages collatéraux, arrivés au mauvais endroit au mauvais moment pour se prendre une balle perdue ou un éclat de bombe. Aujourd’hui, être un touriste occidental est devenu un fait générateur d’attentats : les barbares qui constituent les troupes de Daesh trouvent en lui un double avantage : le touriste véhicule des motivations de culture et de plaisir qu’ils bannissent, et, en tant que témoin ou victime, il fait rayonner l’information jusque dans sa région ou son pays d’origine, voire dans le monde entier. Les récents évènements dramatiques le confirment : à Paris, à Bamako, à Tunis, à Istanbul, à Grand Bassam, à Bruxelles…

Dans ces circonstances, les professionnels du tourisme mettent en place une « communication de crise » et évaluent fébrilement le délai de « recovery », retour à la normale de nos fréquentations touristiques. Certes les secours et les soins prodigués aux victimes sont rigoureusement les mêmes, quelle que soit leur nationalité, et l’élan de solidarité de la population s’adresse tout autant aux victimes résidentes que touristiques. Il est clair aussi que les soudaines vocations qui se sont manifestées pour intégrer l’armée et défendre le territoire, tandis que se multiplient les demandes de formation en secourisme, auront aussi nos visiteurs pour bénéficiaires.

Mais notre situation de première destination mondiale, et de modèle pour tant d’initiatives prises en France pour le tourisme [1], nous obligent à agir au-delà des secours dus à tout un chacun lors des attaques terroristes dont ils sont, avec nous, la cible : il est temps, au sein de chaque département français, à l’échelon des préfectures qui est celui de la sûreté publique, que se mette en place un Plan ORSEC [2] Touriste, dérivé du Plan ORSEC principal, destiné plus particulièrement à organiser les contacts avec les familles de victimes, les rapatriements, les prises en charge… spécifiques aux touristes. Chaque profession de l’accueil en prendrait le relais pour ce qui le concerne.

A cet égard, les statistiques « présencielles », qui suivent, à la semaine, les variations du nombre de personnes présentes dans un département (arrivées de touristes moins absences de résidents) constituent une base de travail utile.

Un Plan Orsec Touriste, à déclencher lors de toute catastrophe ou attentat, ce serait une contribution incomparable à la qualité de l’accueil touristique en France.

Patrick VICERIAT et Claude ORIGET du CLUZEAU
Président et vice-présidente de l’AFEST/Association Francophone des Experts et Scientifiques du Tourisme

Notes

[1Gîtes, Compte Satellite, Certifications et classements, Club Med, tourisme associatif…

[2Organisation des Secours ; chaque département a son plan Orsec.

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 contact : webmestre AT afest.org